0825 02 98 02du lundi au samedi (0.18€ TTC / Min)
Paris13:14
Papeete02:14
  • Version française
  • Version Suisse
Demande de devisMon compteContactBons plans
Vous êtes ici :
Accueil > Thématiques > Reportages sous-marins > Pascal Kobeh > Les raggies d’Aliwal Shoal

Les raggies d’Aliwal Shoal

Séjour plongée à Aliwal Soal en Afrique du Sud

Un reportage de Pascal Kobeh

Si l’avenir appartient bien à ceux qui se lèvent tôt, alors le nôtre semble prometteur. Heureusement qu’il n’y a pas de décalage horaire à cette époque de l’année entre la France et l’Afrique du Sud, car à peine arrivé à Umkomaas (45 minutes au sud de Durban), rendez-vous est fixé à 6 heures du matin pour la première sortie. Ce qui ne laisse que quelques heures de sommeil.

Plongée en Afrique du Sud à Aliwal Shoal

Pour ceux qui seraient encore assoupis, le passage de la barre, gilet de sauvetage bien noué autour de soi, pieds calés dans les sangles du zodiac et ligne de vie solidement agrippée, est l’assurance d’un réveil garanti, parfois en douceur, et à d’autres moments, plus vigoureux. Hormis ce passage, la mer est plutôt calme à cette époque de l’année (début juillet) et les 15 à 20 minutes de navigation jusqu’au récif d’Aliwal Shoal plutôt tranquilles. Comme moi les quelques plongeurs qui m’accompagnent ne sont pas spécialement masos et que je sache n’ont pas de crimes particuliers à expier. La raison de leur présence si tôt à bord est ce qui nous stimule tous : observer au plus près des requins, et plus particulièrement le requin taureau (Carcharias taurus), communément appelé « raggie » même par les francophones.

Requin taureau en Afrique du Sud

Le requin taureau mesure entre 2 et 3 m. C’est un animal placide, et heureusement ! Avec ses trois rangées de dents protubérantes, effilés et recourbées qui lui donnent un air agressif, il pourrait facilement être victime du délit de sale gueule, d’autant que c’est l’espèce la plus proche du grand requin blanc. Et pourtant son existence ne commence pas sous les meilleurs auspices pour sa réputation. Ovovivipare, la femelle donne en général naissance à un ou deux petits au bout d’environ 9 mois de gestation. A peine éclos dans le ventre de sa mère le petit « raggie » va commencer par dévorer ses frères et sœurs encore dans l’œuf pour devenir suffisamment fort et sortir du ventre de la mère. Cannibale intra-utérin, on fait plus plaisants comme débuts dans la vie ! Tout de suite indépendant, il va grossir et devenir adulte en se nourrissant essentiellement de poissons benthiques jusqu’à engloutir de plus petits requins et des raies. Inutile de dire qu’il est complètement inoffensif à l’égard de l’homme.

Requin taureau en Afrique du Sud

L’autre caractéristique du requin taureau (aussi appelé requin des sables) est sa pratique du poumon ballast ou plus exactement de l’estomac ballast. Pour maintenir son équilibre il remonte régulièrement à la surface pour avaler de l’air et de ce fait on le trouve dans des eaux peu profondes, pour notre plus grand bonheur. Et Aliwal Shoal est l’un des hauts lieux pour l’observation de cette espèce dans le monde. Migrateurs, ils se rassemblent entre mai et novembre pour la reproduction (qui d’après les scientifiques a lieu à l’automne) au large des côtes de Durban.

Requin taureau en Afrique du Sud

Lors de mes plongées, notamment à « Cathedral », dont je ne me lassais pas, il nous est arrivé d’observer le tranquille ballet d’au moins une trentaine, voire largement plus, d’individus, des mâles en très grande majorité. Tranquille, car cette espèce nage très lentement, quasiment en stationnaire, et peut passer à quelques centimètres d’un plongeur sans manifester la moindre nervosité ou excitation. A condition qu’on adopte le même calme, la rencontre se passera de la meilleure façon du monde et laissera tout loisir pour faire crépiter ses flashs.

Requin ten Afrique du Sud

Si les « raggies » étaient le principal objet de ma curiosité et de ce reportage, il est toujours excitant d’effectuer une plongée à l’extérieur du récif, davantage dans le bleu, pour observer d’autres espèces que l’on attire à l’aide d’un seau perforé rempli d’appâts. Ce jour là, outre les mérous patates de service, nous aurons eu la chance d’attirer quelques requins bordés ou pointe noire (Carcharhinus limbatus), mais, hélas, pas de requin tigre qu’on observe également souvent dans ces eaux.

Plongée en Afrique du Sud

A part « Cathedral », d’autres sites comme « Aliwal Shoal Cave », « Raggies Cave », ou encore les deux épaves, « Nebo » et « MV Produce » qui ont respectivement sombré en 1884 et 1974, sont l’occasion d’observer et d’admirer par exemple des bancs d’athérines, de hottentots bronzes, de grogneurs rayés, de tortues vertes, de raies pastenagues, torpilles, mérous patates, poissons-scorpions etc. quand on ne retombe pas nez à nez avec un placide requin taureau. J’avoue m’être moins concentré, au cours de ce séjour, sur la petite faune, même si Rae, notre guide dont le récif est l’arrière-cour depuis 19 ans,  tenait absolument à me montrer les 6 poissons-feuilles qu’elle avait répertoriés.

Requin taureau en Afrique du Sud

Plonger à Aliwal Shoal redonne plaisamment un coup de fouet au moral du plongeur qui sillonne les mers. Partout, on ne peut hélas que constater une certaine diminution de la biodiversité. Plus simplement, je constate avec tristesse, que l’on voit de moins en moins de « gros », surtout les requins, à cause principalement de la surpêche. Quelques endroits très délimités (et pour la plupart très chers) comme Cocos, Malpelo, les Galapagos, les Tuamotu ou encore Socorro et quelques passes des Maldives (heureusement j’en oublie sûrement, mais pas tant que ça) offrent encore le spectacle grandiose de contempler ces seigneurs des mers par dizaines, par bancs entiers. Et ici, à Aliwal Shoal, zone marine protégée où la pêche est interdite, c’est par dizaines et dizaines (images à l’appui) qu’ils se sont donnés à nous en spectacle, même si l’un d’entre eux n’arrêtait pas de passer devant moi, un hameçon dans la gueule.

Baleine à Bosse en Afrique du Sud

Plonger à Aliwal Shoal, de la côte c’est en général une quinzaine de minutes de navigation qui peut se prolonger d’une heure, voire plus, à l’instar de l’intervalle de surface. La faute en revient (en été) aux baleines à bosse qui remontent de l’Antarctique s’accoupler ou mettre bas et aux dauphins (toute l’année) qui escortent les zodiacs. Le spectacle de ces Léviathans de quelque 25 tonnes qui jaillissent complètement hors de l’eau pour retomber dans un « splash » retentissant participe également à la magie de cet endroit, décidément paradis du « gros ». 

Pascal Kobeh
Texte et Photos

Les raggies d’Aliwal Shoal
0 vote

Reportages sous-marins

Isla Mujeres - Mexique

Espadon Voilier © Frédéric BassemayousseLes épées de la mer

Un reportage de Frédéric Bassemayousse
Chaque année entre janvier et mars, des millions de sardines se retrouvent dans les eaux chaudes du golfe ...

Pélagos - Méditerranée

Cachalots en Méditerranée © Frédéric BasemayousseNaissance d’un cachalot

Un reportage de Frédéric Bassemayousse
Embarqué sur un catamaran, nous arpentons la Méditerranée dans et aux abords du sanctuaire Pélagos. Notre ...

Lanzarotes - Canaries

Requin-Ange à Lanzarote aux Canaries © Pascal KobehPuerto del Carmen, baie des anges

Un reportage de Pascal Kobeh
L’inconvénient des petites palanquées (outre notre guide, nous ne sommes que deux), est que l’autre groupe voit ...

Aliwal Shoal - Afrique du Sud

Raggies à Aliwal Shoal en Afrique du Sud © Pascal KobehLes raggies d’Aliwal Shoal

Un reportage de Pascal Kobeh
Si l’avenir appartient bien à ceux qui se lèvent tôt, alors le nôtre semble prometteur. Heureusement qu’il n’y a ...

Alaska - Etats-Unis

Plongée en Alaska © Pascal KobehLa dernière frontière

Un reportage de Pascal Kobeh
"The last Frontier", c’est le nom que l’on donne à cet état des USA. L’Alaska est en effet à part au sein des ...

Mer de Cortez - Mexique

Otarie en Mer de Cortez © Pascal KobehMer de Cortez - Mexique

Un reportage de Pascal Kobeh
L’âge aidant, quand on a pas mal roulé sa bosse aux quatre coins de notre planète mer, on devient difficile. Il ...

Grande Barrière de Corail - Australie

Pascal KobehGrande Barrière de corail - Australie

Un reportage de Pascal Kobeh
Cramponné à une vieille chambre à air en pleine mer, je regarde mes voisins à gauche à droite pour me rassurer. ...

Chrystal River - Etats-Unis

Lamantin à Crystal River © Pascal KobehUn débonnaire pépère

Un reportage de Pascal Kobeh
Même si les photos qui illustrent cet article ne le montrent pas au premier abord, le lamantin est un athlète hors ...

Palau - Micronésie

Palau © Pascal KobehPalau - Micronésie

Un reportage de Pascal Kobeh.
Souvent la question m’est posée : « Alors Palau, qu’en penses tu ? par rapport à Cocos ? ». La question est en ...

Eriyadu - Maldives

Eriyadu Island Resort - MaldivesEriyadu, un écrin fait pour l’apnée

l’île parfaite pour pratiquer l’apnée aux Maldives, je l’ai pensée, je l’ai imaginée, je l’ai rêvée. Elle était chatoyante, luxuriante, primale. la ...

Malé Sud - Maldives

Maldives © Pascal KobehLe bonheur d’une passe

Un reportage de Pascal Kobeh
Il est difficile aujourd’hui d’échapper aux messages d’alerte sur le réchauffement climatique. Même en habitant ...

Lagon de Truk - Micronésie

Les épaves du lagon de Truk © Pascal KobehDe rouille et d’os

Un reportage de Pascal Kobeh
Pour les plus anciens, qui comme moi furent les lecteurs du magazine Spirou, il y a un petit retour vers le passé, ...

Negros - Philippines

Hippocampe aux Philippines © Pascal KobehLe luxe au bout des palmes

Un reportage de Pascal Kobeh
La définition du luxe n’est pas chose aisée. Est-ce la « business » de Cathay Pacific où l’on se retrouve ...

Sultanat d’Oman

Sultanat d’Oman © Erwan AmiceVoyage au pays des mille et une nuits étoilées

Un reportage de Carole Lemaitre et Erwan Amice
Dans l’avion, je subis déjà l’envoûtement des lieux en parcourant une nouvelle fois les aventures ...

Seychelles

Seychelles © Erwan AmiceAdam et Eve, c’est toi et moi

Un reportage de Carole Lemaitre et Erwan Amice
Du bruit, des mauvaises odeurs, de l’agitation, coups de chariots, pleurs d’enfants…Nous sommes ...

Dominique

La Dominique © Erwan AmiceLa Dominique, l’île nature

Un reportage de Carole Lemaitre et Erwan Amice
Le bateau qui nous emmène en Dominique, île située entre la Guadeloupe et la Martinique, emporte ...

Espiritu Santo - Vanuatu

Etrave du SS Président Coolidge à -20 m © Claude Rives - MerimagesSS Président Coolidge : le géant englouti

Un reportage de Claude Rives
Le 26 octobre 1942, le plus grand et le plus perfectionné des navires de commerce construit aux Etats-Unis, coule à ...

.

@@right_legende@@Rencontres

Les rencontres sous-marines sont bien souvent le but de votre voyage plongée. Un grand nombre de plongeurs décident de leur destination en fonction des espèces sous-marines. Quelques espèces emblématiques fascinent le plongeur ou le ...

.

@@right_legende@@Ou et Quand plonger ?

Où et quand plonger ? Voilà une question qu’il est bien de se poser au moment de préparer un voyage de plongée. Il est important de s’assurer que vous avez choisi la bonne saison pour la plongée. Quand on dit où et quand plonger, on fait référence ...

.

@@right_legende@@Bons plans

Vous cherchez une promo, un bon plan pour partir plonger en voyage ? Nous avons recensé pour vous les hôtels et croisières qui proposent des formules de séjour pas cher, ou des offres spéciales ponctuelles.  Nous actualisons cette page de bons ...

.

@@right_legende@@Avis des plongeurs

Parce que l’avis de nos clients est important, qu’ils soient plongeurs ou non plongeurs, nous avons décidé de vous faire profiter de leur expérience. Vous trouverez donc exposé, sans censure ni correction, leurs avis et commentaires à leur retour ...